lundi 14 juillet 2008

Aidez-nous à trouver Archie!!!


Pendant plusieurs années, ce fût le petit chien à ma soeur et sa famille. Malheureusement, dû à son haut niveau d'énergie et du deuxième bébé "on the way", ma soeur a dû l'apporter au SPCA afin qu'une famille puisse mieux s'en occuper.

Archie est un pug mélangé avec du terrier, gris et noir. La fin de semaine dernière, le pauvre petit Archie a été volé du SPCA. Si jamais vous voyez ce chien, communiquez avec le SPCA au 857-8698 ou avec la GRC au 857-2400.

mardi 17 juin 2008

Fille de ville

Lorsqu'on magasinait pour notre maison, et que Sébastien a commencé à parler d'acheter une maison à l'extérieur de la ville, j'ai sentie une certaine anxiété m'envahir. Je voulais absolument une maison en ville. On était même allés prendre une « drive » dans le coin de Irishtown, et son but était de me convaincre d'y habiter...en me montrant comment près de la ville on était et en me pointant du doigt les beaux paysages de cet endroit. J'ai commencé à m'imaginer, dans une belle vieille maison de campagne, entourée de la forêt... allant prendre des marches et n'entendant que le bruit du vent et des oiseaux... un petit coin de paradis me direz-vous? Pour moi, le seul mot qui me venait en tête était « BOOORING!!!! ».

Je ne pouvais m’imaginer être motivée à marcher en sachant que la seule chose semi-intéressante que j'apercevrais peut-être serait un champ avec quelques vaches me regardant en mâchant un brin d'herbe. Je ne pouvais concevoir devoir conduire plus de 10 minutes pour me rendre au travail, et encore moins, devoir me levé tôt pour passer 30 minutes en voiture. J'imaginais comment les hivers seraient longs, puisque personne ne voudrait venir nous visiter parce que personne ne voudrait conduire 30 minutes dans la neige, quand dans 5 minutes ils pourraient se rendre au Nav et boire une bonne grosse Clancy's... mais que bien sûr, nous n'irions pas au Nav puisque ce serait trop loin pour prendre un taxi et que ni moi, ni Sébastien ne nous porterions volontaire pour être chauffeur désigné. Je nous imaginais devenir ermites, mangeant des beans pour dîner, essayant de briser le record de la plus longue barbe ou des plus longs poils de jambes... J'en ai eu la nausée. Littéralement!

Non, sérieusement je suis une fille de ville. Quand je vais prendre une marche, j'aime voir les choses bouger, entendre les freins d'une voiture qui en a presque frappé une autre, voir une mère crier après ses enfants qui jouent trop près de la rue, entendre les sirènes d'une ambulance... Je me laisse hypnotiser par tous ces stimuli et dans un rien de temps je suis revenue de ma marche. J'ai besoin de savoir que si je vais au Superstore faire une épicerie, et que j'ai oublié quelque chose, je peux y retourner sans me sentir coupable d'utiliser de l'essence pour une pint de lait. J'aime pouvoir appuyer sur snooze 10 fois le matin puisque ça ne me prend que 7 minutes (je l'ai compté!) en voiture pour me rendre au travail. Je suis heureuse de pouvoir sortir dehors le soir sans avoir peur de faire face à un ours ou un orignal! J’apprécie que lorsqu’on n’a pas envie de se faire à souper, qu’on puisse avoir un peu plus qu’un restaurant parmi lesquels choisir pour du « take-out ».

Ah j’aime bien la nature, mais à petite dose (J’aime le camping par exemple, et j’adore la mer). Qui sais, peut-être qu’avec le temps, ça va changer.

mercredi 7 mai 2008

Qu'est-ce qui se passe...

J'ai regardé mon blogue à maintes reprises dernièrement en me disant "faudrait bien que j'écrive quelque chose là", mais j'ai un gros manque d'inspiration. Pourtant, y en a des choses qui se passent dans l'actualité, que ce soit les multiples mauvaises décisions prises par notre gouvernement actuel en environnement, en éducation ou en santé (bring back Berny!), les inondations (très triste pour les gens affectés), un artiste acadien qui se retrouve sur une des compilations de Putumayo aux côtés d'Aznavour, Bruel, Renault (go Pascal!).... mais même après tout ça, la seule chose que j'ai à dire c'est ce que j'ai mis entre parenthèses!

Ensuite j'ai pensé que je pourrais parlé de quelque chose de personnel, comme les niaiseries que mon chum a dit dans la dernière semaine (je ne peux quand même pas tout le temps le citer), le fait que j'aille au colloque Contacts 2008 (qui semble très intéressant) à Ottawa la semaine prochaine (j'en aurai sûrement plus à dire après la conférence), ou le fait que j'ai commencé à travaillé sur mon jardin (borrrring!)... mais non, rien d'intelligent ou d'entertaining me vient à l'esprit. J'ai donc décidé de vous dire tout ça, mais en exagérant un peu les faits pour rendre le tout plus intéressant...

J'ai presque tombé sur le cul quand j'ai su que le gouvernement du Nouveau-Brunswick a décidé de faire du Nouveau-Brunswick une province unlingue anglaise! Le ministre de la santé appuie cette décision. Selon lui, celle-ci apaisera la dualité linguistique présente dans la province. Bien sûr, le ministre de l'Éducation est également d'accord puisque selon lui, apprendre en anglais est la solution pour un meilleur système d'éducation. Après tout, il y a beaucoup plus de manuels pédagogiques en anglais qu'en français! Au moins il y a nos artistes qui continuent de préserver notre belle langue et qui laissent savoir aux autres pays de la francophonie qu'il existe des francophones hors Québec! Il y a entre autre Pascal Lejeune qui fait son 1er spectacle à l'Olympia (je crois que Céline fait la première partie...)!

Côté personnel, hé bien mon chum va faire son premier spectacle d'humour. Celui-ci sera nommé "French in Acadie". On nous a dit que c'était un titre qui pognerait... De mon côté hé bien je vais à New York cette semaine pour une conférence. Bill Gates sera un des conférencier et présentera les avantages des logiciels "open source". Côté jardinage... tous mes légumes poussent bien...

mardi 1 avril 2008

Discussion en soirée (suite de la discussion matinale)

Moi : Hey en passant, je t'ai cité sur mon blog ce matin. Ça ne te dérange pas hein?
Lui : Hmm, j'vais réclamé des droits
Moi : Prends-tu des paiements en nature? *wink wink*
Lui : Ça dépend de la fréquence des versements...

Malheureusement pour lui, le guichet est fermé pendant quelques jours...

Discussions matinales

Moi en mangeant mes toasts : Mon amour, si on était dans une annonce de lait ensemble, qu'est-ce que tu dirais sur moi?

Lui : C'est niaiseux boire du lait adulte. As-tu déjà vu une vache adulte boire du lait toi???

Moi : Ah laisse donc faire...


La preuve qu'il faut juste laisser les compliments venir à soi...au lieu d'en chercher...

(En passant, ceux qui ne regarde jamais Radio-Canada ne comprendront pas ce post)

lundi 17 mars 2008

Pour les fans de Photoshop...

...ou n'importe qui vraiment.

Un site que mon frère vient de me partager : http://photoshopdisasters.blogspot.com/

C'est divertissant quand on a quelques minutes à perdre.

dimanche 2 mars 2008

Restons positifs!

Sur cette photo : Partie du corps de mon frère, de moi et de ma mère. À la plage de Beresford au NBEn cette journée de tempête, où la majorité des Canadiens (de l'Est plus spécifiquement) sont fatigués, tannés de l'hiver et de cette neige infernale, et puisque Ghislain m'a dit que mon dernier article était le plus "emo" qu'il soit, j'ai décidé de prendre une note plus positive cette fois-ci. Alors comment rester positif lorsqu'on ne peut sortir la voiture de la cours puisqu'il y a trop de neige, lorsque cela fait des mois que la nature est d'une seule couleur et que j'ai passé bien trop de jours clouée à la maison ces derniers temps à cause d'une foutue grippe/début de pneumonie? Hé bien en pensant à l'été bien sûr!!!

Hé oui! Réjouissez-vous chers concitoyens puisque le printemps est dans moins d'une vingtaine de jours! J'aime beaucoup le printemps, comme je l'ai déjà dit dans un article antérieur. Je ne l'aime pas nécessairement pour sa beauté, mais plutôt pour l'effet psychologique qu'il amène avec lui. Après un long hiver, tout ce qui ressemble à l'été me paraît nouveau et m'enchante. Les fleurs qui commencent à sortir (même si ce n'est que des pissenlits!), les feuilles qui apparaissent sur les arbres, les premières journées où on peut se promener sans manteau dehors ou en voiture avec la fenêtre ouverte, les oiseaux qui commencent à chanter... tout le monde est de bonne humeur car l'été s'en vient, les vacances approchent et on a finalement pu ranger la pelle pour quelques mois!

Et la bam! L'été est là sans qu'on s'en soit rendu compte! Tout à coup, je préfère le goût de la Corona à celle de la Keith's, j'ai une énorme envie d'aller faire du camping, d'aller à la plage et de passer du temps dehors... j'attrape bien sûr mon premier coup de soleil et ça ne me dérange pas puisque je sais que ça va devenir un bronzage... et pendant les premières semaines on se fait du BBQ 3 fois par semaine et on mange dehors avec une bonne bière frette!

Je me demande toujours si les gens qui habitent des pays où il fait tout le temps chaud ressentent cette euphorie de façon permanente ou si c'est seulement le fait qu'après une saison difficile, on est plus facilement enchanté!

Ahhh l'été...tu me manques....arrive vite!!!

vendredi 29 février 2008

J'm'ennuie....

Dernièrement l'ennui m'a frappé. Cela fait presqu'un mois et demi que mon chum est parti en France, mais il revient très très bientôt (3 dodos pour être exacte)!!! Hé oui, madame terre-à-terre qui regarde souvent la vie avec analyse et détachement vient de compter les dodos avant que son "houme" arrive. C'est fou comment une séparation de quelques semaines peut être à la fois difficile et bénéfique sur un couple. Pas que mon couple va mal - au contraire - mais qu'on le veuille ou non, la vie à deux pendant un certain moment crée habituellement une petite routine et un sentiment que jamais nous perdrons l'autre personne, ce qui fait en sorte qu'on prend trop souvent notre partenaire comme acquis (hé oui, j'en suis coupable moi aussi parfois!). La déstabilisation, le petit élément qui va bousculer la routine, permet de remettre ce petit sentiment d'insécurité qui souffle doucement sur le feu afin de raviver cette flamme qui n'était pas éteinte, mais qui brûlait souvent au même niveau tout doucement... (Oh-la-la petite poète va!)

Ici bien sûr, je ne parle pas de l'amour mais bien de la passion (que plusieurs confondent souvent pour de l'amour). La passion qui selon moi est en grande partie causée par l'insécurité. C'est pourquoi une relation est souvent beaucoup plus passionnelle à ses débuts. Tout est nouveau, on ne sait pas trop où la relation va aller, on ne sait pas exactement ce que l'autre pense de nous, etc. C'est ça la "game" du flirt. On essaie de garder le mystère le plus longtemps possible, on attend quelques jours avant de téléphoner à l'autre, même si dès le premier jour on mourrait d'envie de le faire et parfois, on s'invente même une raison pour ne pas voir l'autre toute suite, en espérant bien sûr que l'autre soit assez intrigué pour rester accroché malgré le rejet.

Mais y a des couples, me direz-vous, qui ont une relation très passionnelle pendant des années! C'est vrai, avez-vous déjà remarqué que la majorité de ces couples ont souvent des problèmes sur d'autres aspects de leur vie : beaucoup de disputes, problèmes de jalousie, problèmes qui ont causés la jalousie (si vous voyez ce que je veux dire), amour à distance, amour impossible, etc. Même la maladie, bien que je ne souhaite une telle chose à personne, peut raviver cette flamme. Aussitôt que quelque chose risque de déstabiliser la relation, donc nous fait douter que l'autre personne ne sera peut-être pas toujours là, ça donne place à une passion plus forte (lorsque la tempête est passée bien sûr).

Il y a aussi les couples où une seule personne est vraiment passionnée. Cette personne ressent peut-être un certain détachement de l'autre et cherche toujours à plaire à l'autre en ayant peur de le perdre. Dans ces cas là, l'autre personne finit très vite par prendre l'autre comme acquis.

Finalement, y a les couples où ça alterne. Parfois un des partenaires ressent une certaine insécurité face à l'autre, et à un moment donné les rôles changent. Ces couples là sont selon moi ceux qui garderont un amour passionnel longtemps tout en gardant une vie assez sereine.

Ah et en passant, je ne publierai plus le 29 février...au moins pour les prochains 4 ans! ;)